Accueil
  Webmaster & Equipe
  Grimoire d'or
  Forum Alohomora
  Top Sites
  Affiliés
  Portkey HP Links
  Gazette du Sorcier
  UHP Interactif (RPG)
  UHP, le site
  Boutique
  Contact
 
 
  Sa biographie
  Album Photos
  Interviews
  JKRowling.com
  Tiroir Secret
  Le grimoire de Jo
  Tome 1
  Tome 2
  Tome 3
  Tome 4
  Tome 5
  Tome 6
  Tome 7
  Autres Livres
  Illustrations
  Traductions
  Citations
  École des Sorciers
  Chambre des Secrets
  Prisonnier d'Azkaban
  Coupe de Feu
  Ordre du Phénix
  Prince de Sang-Mêlé
  Les acteurs
  Équipe & réalisation
  Musique des films
  Doublage de voix
  Encyclopédie
  Chronologie
  Dictionnaires
  Analyses
  Rumeurs, révélations
  HP dans le monde
  Magazines
  Sondages
  Parodies
  Jeux Vidéos
  Produits Dérivés
  Parc d'attractions
  Pottermania & Cie
  Galeries
  Vidéos
  Sons
  Jeux
  Wallpapers
  Avatars
  Goodies
  Fan Art
  Fan Fiction
  Humour de Fans
  Clips de Fans
  Autres créations
  Le coin des Fans

 

 Harry Potter à l'école des sorciers :

Textes manquants

 

Dans la toute première version française de "Harry Potter à l'école des sorciers", certains passages ont été supprimé par rapport à la version originale. Les voici :

 

 

1- Les "feux de joie" :

 

Rappel des faits :

Le présentateur TV parle de phénomènes étranges (chapitre 1).

 

Texte manquant :

Perhaps people have been celebrating Bonfire Night early  

 

Traduction (approximative) :

Peut-être s'agissait-il de feux de joie bien que ce ne soit pas la saison.

   

Pour en savoir plus :

"The Bonfire Night" (Nuit du feu de joie) est une fête typiquement anglaise célébré le 5 novembre, le jour de l'original "Gunpowder Plot" (Conspiration de la poudre à canon ). Le 5 novembre 1605, les chrétiens catholiques essayèrent en vain d'assassiner le "King James I" en faisant exploser des barils de poudre de poudre à canon  dans les coffres du Parlement anglais. Un des conspirateurs était Guy Fawkes (tiens donc comme le phénix de Dumbledore) et il avoua sous la torture les noms de ses complices. Depuis tous les ans on brûle un "gars" et un feu d'artifice est organisé ; en plus on prépare des barbecues,  et on fait éclater des pétards.

 

2- Chez Mrs Figg :

 

Rappel des faits :

Dudley va à Smeltings l'année prochaine et Harry à Stonewall High, le collège du quartier.

 

Texte manquant :

- One day in July, Aunt Petunia took Dudley to London to buy his Smeltings   uniform, leaving Harry at Mrs Figg's. Mrs Figg wasn't as bad as usual. It turned out she'd broken her leg tripping over one of her cats and she didn't seem quite as found of them as before. She let Harry watch television and gave him a bit of chocolate cake that tasted as though she'd had it for several years.  

- There was a horrible smell in the kitchen next morning when Harry went on for breakfast. It seemed to be coming from a large metal tub in the sink. He went to have a look. The tub was full of what looked like dirty rags swimming in grey water.

"What's this?" he asked Aunt Petunia. Her lips tightened as they always   did if he dared to ask a question.

"Your new school uniform," she said.

Harry looked in the bowl again.

"Oh," he said. "I didn't realise it had to be so wet."  "Don't be stupid," snapped Aunt Petunia. "I'm dyeing some of Dudley's old things grey for you. …

 

Traduction (approximatif) :

- Un jour de juin, la tante Pétunia emmena Dudley à Londres pour acheter son uniforme pour Smelting et elle laissa Harry chez madame Figg. Madame Figg ne fut pas aussi pénible que d'habitude. Il se trouvait qu' elle s'était cassée la jambe en trébuchant sur un de ses chats et elle ne semblait plus si folle d'eux comme elle l'avait été. Elle laissa Harry regarder la télévision et lui donna un morceau de gâteau au chocolat qui sentait comme si elle l'avait depuis plusieurs années.

- Le lendemain, il y avait une horrible odeur dans la cuisine quand Harry arriva pour déjeuner. Apparemment, cela venait d'une grande bassine en métal dans l'évier. Il jeta un coup d'œil. La bassine était pleine de sortes de chiffons qui nageaient dans une eau grisâtre.

"C'est quoi?" demanda-t-il à la tante Pétunia. Ses lèvres se serrèrent comme toujours quand il osait poser une question.

"Ton uniforme pour le collège,"dit-elle.

Harry regarda encore dans la bassine.

"Oh," dit-il. "Je ne pensais pas que ça devait être aussi mouillé."

"Ne fait pas l'idiot, " répondit sèchement la tante Pétunia. "Je suis en train de teindre en gris de vielles affaires de Dudley pour toi" …

 

 

3- L'oncle Vernon, l'anti-sorciers :

 

Rappel des faits :

L'oncle Vernon barricade la maison contre les lettres pour Harry.

 

Texte manquant :

- "I'm not sure that'll work, Vernon."  

"Oh, these people's minds work in strange ways, Petunia, they're not like you and me." said Uncle Vernon, trying to knock in a nail with a piece of fruit cake Aunt Petunia had just brought him."

He hummed "Tiptoe through the Tulips" as he worked, and jumped at small noises.

 

Traduction (approximative) :

- "Oh, ces gens ont un esprit qui fonctionne bizarrement, Petunia, pas comme toi ou moi." dit l'oncle Vernon, en essayant d'enfoncer un clou avec une part du gâteau au fruit que la tante Petunia venait de lui apporter.

- Il fredonnait "Tiptoe through the Tulips" (De la pointe des pieds à travers les Tulipes) en travaillant, et tressautait en faisant de petits bruits.

 

 

4- Départ de Privet Drive :

 

Rappel des faits :

Les Dursley fuient quittent Privet Drive pour échapper aux les lettres de Poudlard, destinées à Harry.

 

Texte manquant :

- He looked so dangerous with half his moustache missing that no one dared argue. Ten minutes later they had wrenched their way through the boarded-up doors and were in the car, speeding towards the motorway. Dudley was sniffling in the back seat; his father had hit him round the head for holding them up while he tried to pack his television, video and computer in his sports bag.  

 - Every now and then Uncle Vernon would take a sharp turning and drive in the opposite direction for a while. "Shake 'em off… shake 'em off," he would mutter whenever he did this.  

- He'd never had such a bad day in his life.  

Traduction (approximative) :

- Il avait l'air tellement dangereux avec la moitié de la moustache en moins que personne n'osa discuter. Dix minutes plus tard ils avaient forcé le passage à travers les portes condamnées et se trouvaient dans la voiture, fonçant vers l'autoroute. Dudley reniflait sur le siège arrière; son père lui avait donné un coup sur le tête pour les avoir ralenti en essayant de fourrer sa télévision, son magnétoscope et son ordinateur dans son sac de sport.

- De temps à autres, l'oncle Vernon prendrait un tournant en épingle à cheveux et conduirait dans la direction opposée pendant un moment.

"Pour les semer…pour les semer," murmurerait-il à chaque fois.

- Il n'avait pas passé de plus mauvaise journée dans toute sa vie.

 

5- La suggestion de Pétunia :

 

Rappel des faits :

Les Dursley sont toujours dans la voiture pour échapper aux lettres

 

Texte manquant :

"Wouldn't it be better just to home, dear?" Aunt Petunia suggested timidly, hours later, but Uncle Vernon didn't seem to hear her. Exactly what he was looking for, none of them knew. He drove them into the middle of a forest, got out, looked around, shook his head, got back in the car and off they went again. The same thing happened in the middle of a ploughed field, halfway across a suspension bridge and at the top of a multi-storey car park.  

 

Traduction (approximative) :

"Ne serait-il pas préférable de rentrer à la maison, tout simplement, mon chéri," suggéra la tante Pétunia, des heures plus tard, mais l'oncle Vernon semblait ne pas l'avoir entendu. Ce qu'il cherchait exactement, aucun d'eux ne le savait. Il les conduisit au cœur d'une forêt, sortit, observa les alentours, secoua la tête, rentra dans la voiture et, défaits, ils repartirent. Il se produisit la même chose au milieu d'un champ labouré, à mi-chemin au travers d'un pont suspendu et au sommet d'un parking à étages.

 

Tout ceci est résumé en 1 phrase. "Et ils roulèrent toute la journée."

 

 

6- Une nouvelle habitation :

 

Rappel des faits :

L'arrivée des Dursleys dans leur "nouvelle demeure"

 

Texte manquant :

- Aunt Petunia found a few mouldy blankets in the second room and made up a bed for Dudley on the moth-eaten sofa. She and Uncle Vernon went off to the lumpy bed next door and Harry was left to find the softest bit of floor he could and to curl up under the thinnest, most ragged blanket.  

- He hoped the roof wasn't going to fall in, although he might be warmer if it did.  

 

Traduction (approximative) :

- La tante Pétunia trouva quelques couverture moisie dans la seconde pièce et fit un lit pour Dudley sur le canapé qui était rongé par les mites. Elle et l'oncle Vernon se contentèrent du lit défoncé près de la porte et Harry put se choisir le bout de parquet le plus moelleux qu'il pu trouver et se pelotonner sous la plus fine et la plus en loque des couvertures.

- Il espérait que le toit n'allait pas s'écrouler, quoiqu'il aurait peut-être plus chaud si cela se produisait.

 

Résumé en trois mots : "couché par terre".

 

7- L'arrivée d'Hagrid :

 

Rappel des faits :

Hagrid arrive pour donner personnellement la lettre à Harry.

 

Texte manquant :

- He turned to took at them all  

- The McKinnons, the Bones, the Prewetts

 

Traduction (approximative) :

- Il se tourna pour tous les regarder.

- Hagrid énumère les noms de sorciers célèbres tués par Voldemort.

 

 

 

- Retour HP à l'école des sorciers -

 

 
 

 

 

 


Envoyez vos infos, images ou créations sur Harry Potter

UniversHarryPotter.com est un site non officiel. 

Les images et les noms relatifs à Harry Potter sont une propriété de la Warner Bros et de JK Rowling

Tous droits réservés UniversHarryPotter.com © Copyright Géraldine

 

| Faire une donation |

 

Hébergement par Free.fr

 

moldus actuellement en ligne